Parfois, j’ai peur de tout.
Je pourrais disparaître derrière un mouchoir.
Je joue au papillon qui ferme les ailes.
Je parle parfois en me cachant les yeux.
J’imagine une île loin de tout et sans bruits,
un endroit sans envers, où il n’y a personne.

« Poèmes pour mieux rêver ensemble » est un livre que nous avons rêvé avec Carl Norac pendant longtemps, avant qu’il voie le jour. Il est paru aux éditions Actes Sud Junior en août 2017.

Les illustrations sont réalisées au crayon, en tissu, au feutre, en collages.

 

On en parle ici :

Dans ce recueil séduit l’alchimie manifeste entre les illustrations d’Alibeu et les textes de Norac : les lettres de l’un et les traits de l’autre s’équilibrent, se densifient, page après page. Bien entendu, il y a des glissements, des inattendus, des contre-pieds, mais la cohérence se fait lumineuse et ingénieuse. Par des jeux de sonorités et d’images, tous deux illustrent différentes vérités, dont l’une calquerait un dicton populaire : après la pluie, le beau temps (et avant aussi d’ailleurs) !

Merci Le carnet et les instants !