En cas de catastrophe, d’inondation, de grande colère, de tornade ou de typhon, en cas de tristesse passagère, de coup de tonnerre ou de mouron,
Richard a besoin d’un refuge.

Le refuge a été écrit au cours d’une résidence dans une école primaire : l’école Jules Ferry B d’Asnières-sur-Seine. Ce livre est le reflet de beaucoup de discussions et expérimentations qui ont eu lieu dans nos refuges de cartons et de cagettes.

Il est paru aux éditions Cambourakis.